Cadeaux printaniers pour la fête des mères

Je vous partage, dans cet article, le cadeau que j’ai fait préparer à mon groupe pour la fête des mères. Un classique … un pot de fleur, des décorations et un poème ! Les enfants ont travaillé fort pour faire la surprise à leur maman.

Modèle enseignant

1ère étape : décoration du pot de fleur

Cette étape a été la plus difficile de toutes : les élèves ont dû persévérer et, parfois, s’entraider. Cette activité est à prévoir d’avance car cela peut être long et laborieux. Il faudra rassurer, encourager et aider les élèves pour mener à terme ce projet.

  • Tout d’abord, il a fallu collecter des pots en plastique …
  • Ensuite, j’ai percé le fond de chaque pot à plusieurs endroits pour éviter que l’eau ne stagne et ne fasse pourrir la plante. J’ai utilisé un cutter puis j’ai élargi le trou avec une paire de ciseaux mais vous pouvez aussi utiliser la technique du pistolet à colle chaude.
  • Puis, les enfants ont commencé par mettre de la colle liquide autour de la partie supérieure du pot et, avec mon aide pour débuter, ils ont placé le fil tout au tour du pot. C’est une activité qui demande beaucoup de patience et de dextérité. Ils ont enroulé un premier fil de laine tout en tournant progressivement le pot. Mais toute la difficulté était de faire attention à ce que le fil soit bien placé en-dessous de chaque nouveau tour et de faire en sorte que chaque tour de fil soit bien tassé.
  • Par la suite, ils ont repris la séquence avec deux ou trois autres couleurs. Cela permettait parfois de faire une pause pour certains !
  • Enfin, sous chaque pot, j’ai écrit le numéro associé à chaque élève pour retrouver leur travail.

2ème étape : bouturage

Nous avons mis de la terre dans chaque pot pour y placer la bouture. Pour se souvenir de quelle fleur il s’agissait et à qui appartenait le cadeau, j’ai demandé aux enfants d’écrire au crayon à la mine leur numéro et le nom de la fleur sur un abaisse-langue en bois. Lorsqu’ils ont bien écrit, ils ont repassé au feutre indélébile.

3ème étape : le poème

Deux semaines avant d’offrir la surprise aux mamans, nous avons appris et récité collectivement, parfois individuellement, un petit poème que je ressors régulièrement à cette occasion et qui s’intitule Si j’étais jardinier. Si vous écrivez ce titre dans un moteur de recherche, vous trouverez différentes versions.

En voici une :

Pour réciter, nous avons appris qu’il ne fallait pas oublier le titre et ne pas trop se précipiter. Pour les aider, j’ai enseigné aux enfants de dire le titre puis, comme on sait qu’on a beaucoup de choses à dire et qu’il nous faut de la concentration, de prendre une bonne inspiration (en fermant les yeux au besoin en même temps) et de commencer leur récitation. C’était vraiment beau à voir !

Comme l’exercice de récitation n’est pas toujours évident pour certains élèves, j’ai décidé de laisser une trace aux mamans pour qu’elles accompagnent leur enfant en cas de besoin. Cela leur laisse également un beau souvenir. J’ai choisi de faire une fleur en forme de cœur qui pouvait se « planter » dans la terre.

Je leur ai confié le matériel en leur expliquant collectivement les étapes et en les guidant au besoin dans l’assemblage mais le modèle se comprend assez facilement. Voici le matériel à préparer :

  • un cœur à découper et des feuilles à découper en suivant des lignes : je me suis servie de gabarits et j’ai découpé grossièrement autour de chaque élément ;
  • un bâton de glace ;
  • de la colle liquide blanche ;
  • un poème dont le tour est à découper aux ciseaux cranteurs ;
  • des paillettes ;
  • un feutre noir.

4ème étape : le moulin à vent / le vire-vent

Cette étape est facultative mais je voulais une décoration supplémentaire pour ce pot. J’ai donc choisi un vire-vent.

Pour décorer leur moulin à vent, la consigne était de tracer des motifs graphiques d’un côté et de colorier au complet la surface de derrière. Gérant un groupe de maternelle, c’est moi qui ai assuré l’assemblage du moulin à vent. Je vous conseille de visionner la vidéo suivante pour savoir quel matériel utiliser et comment monter cet objet : moulin à vent sans punaise

J’ai ajouté une perle avant de rabattre les pattes de l’attache parisienne, facilitant je pense la rotation du moulin à vent.

C’est une idée classique pour la fête des mères mais qui fait toujours plaisir ! Les enfants étaient ravis du résultat avec tous les efforts fournis pour ce projet. Mais comme c’était pour leur maman, ils étaient très motivés pour leur faire plaisir. Ces activités ne sont pas vraiment nouvelles mais je trouvais peu d’idées pour décorer des pots en plastique avec les contraintes matérielles que je rencontrais. J’espère donc partager quelque chose de différent sur ce point !

Bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.